Crédit pour un voyage ? Comparez !
Vous êtes ici : Accueil > Dieux > Osiris
OSIRIS
Généalogie : Osiris est le fils de Gheb et de Nout. C'est le frère d'Isis, de Nephtys et de Seth (et de Horus l'ancien). Mais il est en même temps époux d'Isis.
Enfin, il est le père d'Horus, le jeune (avec Isis comme mère) et le père d'Anubis (avec Nephtys comme mère).
Osiris
Etymologie : Les égyptologues restent incertains quant à la forme et à la vraie signification de ce nom. Ils proposent donc diverses significations :
- Ousir, Iousiris = "siège de l'oeil", l'oeil puissant
- racine ouser = "le puissant"
- "le siège de la puissante" (couronne)
- "l'ancien" (forme étrangère)
Représentation : Osiris est quasiement toujours anthropo-morphe. Il est figuré sous l'aspect d'une momie blanche, statique (assis, debout ou accroupi), le plus souvent les pieds joints.
Ses bras sont soit croisés sur la poitrine, soit les avant-bras en avant.

Il tient dans ses mains divers objets symboli-ques : soit l'ankh, le ouas et le djed réunis, soit d'une main la crosse heka, et de l'autre le fouet nekhekha, emblèmes de la royauté.

Il est représenté avec une peau soit verte (Osiris est le dieu de la végétation), soit noire (rappelant le limon du Nil, Osiris étant aussi le dieu des agriculteurs).
Sa tête est coiffée de la couronne blanche hedjet, parfois ornée de plumes d'autruche, ou bien il porte le atef.
Collée à son menton on retrouve la barbe postiche.
Enfin, il porte autour du cou le collier ousekh.
Animal sacré : aucun
Lieu de culte : Ils se trouvaient principalement à Abydos (Haute-Egypte), et à Bousiris (Basse-Egypte). Mais on retrouve d'autres sanctuaires d'Osiris dans d'autres villes comme Memphis, Héliopolis ou même sur l'île de Biggeh (face à Philae).
Mythe : Voici le mythe d'Osiris, version la plus couramment racontée :

Seth, jaloux de la position dominante d'Osiris son frère, roi aimé, (et peut-être aussi de la relation d'adultère que ce dernier eut avec leur soeur Nephtys, épouse de Seth) veut s'en débarasser. Il l'invite alors à une grande fête au milieu de beaucoup d'invités. A cette occasion, il promet d'offrir un magnifique sarcophage en or massif à qui tiendrait exactement dedans. Bien entendu, seul Osiris correspond parfaitement aux dimensions en s'y couchant. Aussitôt, Seth ferme le couvercle, et jette le sarcophage dans le Nil.

(une autre version dit que Seth a découpé son frère en plusieurs morceaux, qui seront récupérés par ses soeurs pour reconstituer le corps, à l'exception du phallus, avalé par le poisson oxyrhynque).

Isis et Nephtys, les deux pleureuses divines, affligées, se lancent à la recherche du corps. Elles le retrouve à Byblos (Liban) et le ramènent en Egypte. Anubis est chargé d'embaumer le corps.
C'est alors qu'Isis, grande magicienne, réanime le corps de son mari défunt, et conçoit avec lui Horus, successeur d'Osiris, qu'elle protègera des envies meurtières de son oncle.

Devenu adolescent, Horus veut récupérer l'accès au trône de roi et surtout venger la mort de son père. Il provoque alors Seth en duel. Au cour de ce combat, il parvient à lui arracher un oeil (oudjat, qu'il offrira à son père pour recouvrer la vue, symbole de la fidélité père-fils), tandis que Seth émascule son neveu.

Le tribunal des dieux condamne Seth et permet à Horus de prendre la succession d'Osiris sur le trône. Celui-ci devient alors le roi de la Terre et des vivants.

Osiris devient alors le symbole de la résurrection, souverain du royaume des morts, devant s'assurer de leur passage dans l'au-delà. A ce titre, il est juge d'un tribunal devant lequel les défunts doivent se présenter. Leur âme, siège de la consience de l'homme, est alors pesée sur une balance dont un des plateaux porte la plume de Maât (déesse de la vérité et de la justice). La balance doit être en équilibre pour que les justes, ayant vécu selon la loi divine, puisse accéder au paradis (champs d'Ialou) et de la vie éternelle.
Egypteo vous conseille ces ouvrages
Dictionnaire illustré des Dieux de l'Egypte
Vous voulez tout savoir sur le panthéon des dieux égyptiens ? Connaître leurs origines, leur généalogie, leur représentation ? Alors ce livre, fait de fiches très détaillées, avec dessins en noir et blanc, est fait pour vous !
Egypte - 4000 ans d'art
Une rétrospective de 4000 ans d'histoire de l'art égyptien. De la simple tunique de lin au masque de Touthankhamon, en passant par les pyramides, les bas-reliefs, les statues... Une mine de trésors à découvrir absolument.
 
Egypteo - © 2011 Tous droits réservés -

EspaceCredit.com | Voyageo.com