Crédit pour un voyage ? Comparez !
Vous êtes ici : Accueil > Dieux > Gheb
GHEB
Généalogie : Fils de Shou et de Tefnout, il est l'époux de la déesse du ciel Nout, qui est aussi sa soeur jumelle.
Il eu de cette union 4 descendants : Osiris, Isis, Nephtys et Seth, 4 des 5 divinités des jours épagomènes. (le calendrier annuel faisant à l'époque 360 jours, il fallait rajouter 5 jours supplémentaires pour respecter le calendrier solaire).
 
Etymologie : Les égyptologues restent indécis quant à l'origine de ce nom. Néanmoins le lien avec l'élément Terre semble indiscutable au travers des mots tels que gebeb ("terre"), ou gebgeb ("jeter à terre").
Il représente donc le quatrième Elément : la Terre (et par extension ce qu'elle apporte : les minerais), après le Feu (Rê-Atoum), l'Air (Shou) et l'Eau (Tefnout).
Représentation : Gheb est toujours représenté sous forme humaine, debout, assis ou même semi-couché, les jambes repliées et appuyé sur un coude comme pour se redresser. Il est souvent en présence de sa femme Nout vers, représenté essayant de la rejoindre (Typiquement, dans les sarcophages, Nout est représentée sur le couvercle, et Gheb dans le fond).
La couleur de sa peau est bien verte (couleur des plantes qui poussent sur son dos), et non pas noire, comme la terre fertile, ce qui aurait pu paraître plus logique à nos yeux.
Il est classiquement représenté portant d'une main le signe ankh, et de l'autre le sceptre ouas.
Animal sacré : Aucun. Mais il est considéré comme le "seigneur des serpents", d'après le Livre de la Vache. Il est en effet le maître des animaux qui vivent dans son corps.
Lieu de culte : En Haute-Egypte il était vénéré en particulier à Coptos, à Thèbes, à Edfou et à Kom-Ombo. En Basse-Egypte il recevait un culte commun avec l'Ennéade héliopolitaine, dont il faisait partie.
Mythe : Considéré comme le Père des Dieux, Gheb est le premier dieu-roi sur terre. Il est en effet l'héritier de Shou et de Atoum et devient le représentant de la royauté de droit divin.
Père et protecteur d'Osiris, il accueille les morts et leur permet de renaître en "ouvrant ses mâchoires".
Rê ordonna la séparation de la Terre et du Ciel. Gheb, alors séparé de sa femme Nout, se révolte régulièrement contre cette décision par les tremblements de terre et la naissance de montagnes.

Aker
est parfois cité comme son assistant (ou même carrément remplacé par lui) pour protéger Rê-Atoum, le soleil couchant, des attaques du serpent Apophis, lors de son voyage nocturne. A l'abris des dangers il réapparaît au matin sous la forme du faucon Rê-Horakhty.
Egypteo vous conseille ces ouvrages
Dictionnaire illustré des Dieux de l'Egypte
Vous voulez tout savoir sur le panthéon des dieux égyptiens ? Connaître leurs origines, leur généalogie, leur représentation ? Alors ce livre, fait de fiches très détaillées, avec dessins en noir et blanc, est fait pour vous !
 
Egypte - 4000 ans d'art
Une rétrospective de 4000 ans d'histoire de l'art égyptien. De la simple tunique de lin au masque de Touthankhamon, en passant par les pyramides, les bas-reliefs, les statues... Une mine de trésors à découvrir absolument.
 
Egypteo - © 2011 Tous droits réservés -

EspaceCredit.com | Voyageo.com