Crédit pour un voyage ? Comparez !
Vous êtes ici : Accueil > Dieux > Nout
NOUT
Généalogie : Fille de Shou et de Tefnout, elle est l'épouse et soeur de Gheb. Elle eu pour descendance 4 des 5 dieux des jours épagomènes : Osiris, Isis, Nephtys et Seth (le 5e étant Horus l'Ancien).
 
Etymologie : Nout a conservé son nom égyptien au fil du temps, contrairement à bon nombre de noms de dieux dont on ne retint principalement que la traduction en grec.
Dans les textes, il arrive que Nout soit remplacé par Pet, qui signifie le ciel dans son ensemble.

La déesse porte souvent dans ses représen-tations, un petit récipient posé sur la tête, objet que l'on retrouve aussi en hiéroglyphe (signe nou). Ce même signe, répété trois fois, sert à désigner l'abyssos : l'océan primordial, origine du temps.

Enfin, dérivé de la même racine, le terme désignant les heures se dit ounout.
Représentation : Nout a toujours la forme d'une femme tantôt habillée d'une robe sombre noire ou bleu foncé, le plus souvent imprimée d'étoiles jaunes, tantôt nue.
Elle peut se tenir de diverses façons : généralement arc-boutée, penchée en avant, les bras tendus vers le sol, représentant la voûte céleste, ou bien agenouillée, les bras levés tenant le disque solaire. On retrouve ce type de représentation notamment dans les sarcophages du Nouvel Empire, peinte ou gravée dans le couvercle, faisant face à la momie, mais aussi sur les plafonds de tombes de la vallée des rois.
Rarement assise, elle peut être représentée tenant d'une main le sceptre des dieux, l'ouas, et de l'autre l'ankh.
Animal sacré : Aucun. Mais elle peut être parfois vénérée sous la forme d'une vache, d'une truie ou même d'une femelle hippopotame.
Lieu de culte : Nout était probablement une divinité locale de Basse-Egypte qui fit partie par la suite de l'Ennéade d'Héliopolis. En Haute-Egypte, on la retrouve dans le mammisi du temple d'Edfou, nourrice de l'enfant divin.
Mythe : Nout est le symbole de la voûte céleste, du grand contenant organisé, par opposition au désordre de l'abyssos. Grande maîtresse des corps célestes, elle règle leurs déplacements. En ce sens elle peut être considérée comme la patronne des astronomes.
C'est la gardienne des étoiles, symboles des âmes des dieux et des mortels bienheureux, qu'elle fait renaître toutes les nuits. Elle donne naissance à au matin, et l'avale le soir, lui permettant de se régénérer dans son corps.
Egypteo vous conseille ces ouvrages
Dictionnaire illustré des Dieux de l'Egypte
Vous voulez tout savoir sur le panthéon des dieux égyptiens ? Connaître leurs origines, leur généalogie, leur représentation ? Alors ce livre, fait de fiches très détaillées, avec dessins en noir et blanc, est fait pour vous !
Egypte - 4000 ans d'art
Une rétrospective de 4000 ans d'histoire de l'art égyptien. De la simple tunique de lin au masque de Touthankhamon, en passant par les pyramides, les bas-reliefs, les statues... Une mine de trésors à découvrir absolument.
 
Egypteo - © 2011 Tous droits réservés -

EspaceCredit.com | Voyageo.com